L’Exode d’Egypte

L

2ème episode

J’ai parlé dans mon livre -Musique Russe- de l’indifférence qui régnait autour des violences infligées aux Juifs pendant les années qui ont précédé la dernière guerre de 39/40  « On n’a rien dit, on n’a rien fait… » Aujourd’hui pas davantage de réaction pour défendre nos concitoyens de confession Juive contre les actes antisémites qui se perpétuent avec une recrudescence inquiétante. Juste quelques exemples parmi les autres : Graffitis injurieux, insultes verbales, le portrait de Simone Weill tagué en février 2019…Finkielkraut agressé en mai…  Retenons également les répétitifs outrages aux sépultures juives, en  Charente, à Bordeaux, à Cognac, et ailleurs ! Dernièrement, la profanation du cimetière Juif Westhoffen en Alsace le 3 décembre 2019, des croix gammées tracées en noir sur plus de cent tombes. Comment peut-on attaquer des morts ?

Pour clore cet inventaire très raccourci,  je termine par ce 19 décembre : deux ans et demi après l’assassinat de Sarah Halimi, rouée de coups et défenestrée par Kabili Traoré au cri de Allah… Akhbar, la cour d’appel de Paris a conclu initialement la non responsabilité pénale du criminel ! Sous l’effet de substances illicites l’assassin n’était pas responsable. « C’est pas ma faute » a-t-il plaidé, et le voilà absous. À bon entendeur : Suffit de se défoncer comme il faut, pour tuer son prochain en toute impunité! Un jeune garçon, d’une autre confession, jugé pour le même crime aurait-il été si facilement pardonné ? 

Peu ou pas de réaction à toutes ces infamies. Paralysé par la peur, on ne dit rien, on ne fait rien.

Nous, les êtres humains du monde entier, quelles que soient nos différences sociales ou religieuses, unissons- nous pour combattre la haine déployée contre un peuple qui ne l’a pas motivée, en tous les cas pas à l’époque d’Abraham comme nous l’avons constaté dans le premier épisode de ma quête de vérité, pas davantage à l’époque de Moïse et de l’exode du peuple juif d’Egypte comme vous allez le lire dans le texte que je vous propose ci-dessous.


L’Exode d’Egypte

Quelque part au bord du Nil, 1500 ans avant Jésus-Christ,  des parents Juifs craignant de se faire assassiner par des barbares polythéistes, pour sauver leur fils, le couchent dans un panier en osier qu’ils abandonnent au gré du courant.

Moise sauve des eaux

Beaucoup plus loin, en Egypte, des gens de la cour du Pharaon Ramsès honorent leurs nombreuses idoles. Soudain à la vision d’un couffin qui dérive sur l’eau, la reine interrompt la cérémonie païenne. Aussitôt récupéré par  deux  serviteurs qui le ramènent à Asiyah, l’épouse du souverain Egyptien ouvre le berceau, et le bonheur l’envahit, son bébé se nommera Moïse, Moïse est arrivé, Moïse sauvé des eaux.

Devenu un jeune homme très intelligent, il est l’éminence grise du Pharaon. Entouré par la jalousie, il doit prouver son intégrité. Dans la salle du trône en présence du souverain, des courtisans lui ont tendu un piège pour l’exclure de la cour. Deux vasques sont posées sur une console, l’une débordante de rubis, l’autre de charbons ardents. Pharaon l’incite à se servir à sa guise: «Tout t’appartient.»  Moise dirige instinctivement son avant-bras vers les pierres précieuses; mais Dieu dévie son geste en direction des braises incandescentes. Moïse porte l’une d’elles à sa bouche et se brûle atrocement. Le voilà condamné au bégaiement pour toujours. Acceptant son handicap, Moïse devine qu’un pouvoir surnaturel veille sur lui.

L'Exode d'EgyptePour affirmer leur suprématie des conseillers, vexés, jettent aux pieds du pharaon leurs bâtons qui se transforment en serpents. Un envieux provoque Moïse : «  Puisque ton Dieu est si fort, qu’il essaye de faire comme nous! » Celui-ci jette son bâton qui se transforme en serpent. Le reptile avale aussitôt ses congénères.

Convaincu d’être l’incarnation de Dieu sur terre, Moïse se sent invincible. Il exige du Pharaon la libération de ses frères asservis qui s’échinent à construire les pyramides des dynasties Egyptiennes, véritables  tombaux  cinq étoiles. -Let my people go ! Le Pharaon lui tient un langage résolu: « Je veux garder mes Juifs. » Moise en pétard promet alors les pires catastrophes qui frappent effectivement l’Egypte les unes après les autres : fleuves de sang… invasions de grenouilles morfales, essaims de moustiques assoiffés…. Troupeaux décimés… Les Egyptiens plein de pustules… Et… horreur suprême! Mort de tous les premier-nés dont le fils aîné du Pharaon.

L'Exode d'Egypte

Ramsès tient à conserver ses Juifs tant qu’il peut les exploiter à son gré mais commence à prendre en grippe ses divinités en grève permanente! Au trépas de son enfant le boss craque et donne enfin satisfaction à Moise qui s’en va, suivi par ses frères. L’exode d’Egypte du peuple juif commence.

Guidés par Moïse, les Hébreux progressent dans le désert jusqu’à la mer Rouge. La situation est grave, d’un côté la mer et de l’autre un nuage de sable révèle l’avancée de l’armée Egyptienne. Il y a de quoi paniquer. Comment le dieu bien aimé de Moïse peut-il les sauver? Impossible de traverser la mer à la nage ! Moïse, animé par une force surnaturelle, fend les eaux de la Mer Rouge, et ouvre un passage au sec !

Exode d'Egypte : la traversée de la mer Rouge

Malgré la peur que ce miracle ne tourne au drame mais fortement encouragé par son chef, le peuple juif se met en marche vers la rive d’en face tandis que derrière eux les eaux se referment et engloutissent l’armée Egyptienne.

Les Juifs, dubitatifs, ont faim, -Notre berger saura-il nous nourrir?- Perdu dans ses pensées, Moïse s’interroge également, dans quoi s’est-il embringué ? « Dieu, aide-moi », prie-t-il. Il est entendu, à portée de son regard un buisson qui brûle mais ne se consume pas, c’est un signe de là-haut. Il s’approche. Des flammes surgit un ange qui le promeut berger du peuple de Dieu. Et dans la foulée la manne tombe. Cependant, le Tout-Puissant, vexé par leur scepticisme, prolonge leur errance pendant quarante ans avant de leur pardonner. Il alors convoque Moïse au Mont Sinaï et lui confie les Tables de la Loi ; en son absence le peuple Juif a construit un veau d’or qu’il vénère. Ivre de rage Moïse brise les Tables sacrées.

Décidément Dieu est bon, il offre une nouvelle chance à son représentant. A lui d’éduquer ses fidèles dans le respect de Sa Personne divine. Moïse d’une voix tonnante les harangue vertement. Pour le récompenser de son éloquence qui s’avère efficace, Dieu le rappelle au Mont Sinaï et lui délivre un second exemplaire du code de déontologie. Le peuple sera divisé en 12 tribus, les tables de la loi seront rangées dans un tabernacle au centre du lieu de prières. Tout va bien. C’est oublier que les hommes sont exigeants, il fait chaud, ils ont soif, il n’y a pas d’eau. Le Tout Puissant leur doit assistance. Moïse une fois de plus intervient auprès du créateur qui lui ordonne de toucher de son bâton un certain rocher d’où jaillira une source. Mais Moïse excédé, fatigué de jouer les go-between, tape le rocher au lieu de le caresser gentiment. La disgrâce céleste lui tombe dessus. Il est foutu. Il pilotera ses frères jusqu’aux portes de la terre promise, verra le pays de Canaan mais ne pourra jamais y accéder. L’exode d’Egypte du peuple juif prend fin.

Exode d'Egypte : le pays de Canaan

 


À mon sens, en tant que chrétienne je ne vois pas dans l’histoire de Moïse, et l’exode d’Egypte, une seule raison pour laquelle l’antisémitisme prendrait forme. Pas de quoi être jaloux de ces juifs heureux de rencontrer un guide qui s’acharne à aider ses frères à quitter un pays où ils sont assujettis par des pharaons autoritaires et ingrats. Moïse est formidable, déterminé et endurant face aux épreuves que lui envoie à répétition son Dieu si bon. Comment ne pas être admirative de cet homme qui incarne le courage et la ténacité? En tous les cas Moïse, énergique et combatif ne peut inspirer aucune sorte d’ostracisme. Ce juif rebondissant qui surmonte ses angoisses pour sauver son peuple est digne de respect. Et ces braves gens de confession juive, dans l’errance depuis des années qui enfin se posent à Canaan n’ont rien fait qui puisse engendrer l’antisémitisme.

À la fois catholique et protestante, une personne comme les autres, je ne vois pas en quoi le peuple Juif s’est mal conduit et devient la cible préférée du monde entier! Je ne suis peut-être pas assez instruite, et si certains d’entre vous parmi mes amis, pensez différemment faites-moi part de votre sentiment.  Quel qu’il soit, j’espère de vos nouvelles.

______________

N.B.: photos extraites du film ‘Les 10 Commandements » © Paramount Pictures

 

Fin du 2ème épisode

retour au blog

2 commentaires

  • c est un peu mission impossible la tache que vous vous donnez. mais l intention est tres honorable
    Nilly sikorsky

    • Chère Nilly, merci de votre remarque, une intention honorable, pas vraiment, juste une quête de vérité. À bientôt
      AM