6ème épisode : la destruction de Jérusalem

6

À la fin du  5ème épisode  de la série Abraham et AnneMarie  l’hostilité à l’égard des juifs se confirme par la contestation de leurs traditions : En 139 avant JC, les Juifs ont été expulsés d’Alexandrie après avoir été accusés de prosélytisme.

6ème épisode : la destruction de Jérusalem
Alexandrie au début de notre ère

Toujours à la recherche des causes de l’antisémitisme, nous débutons le 6ème épisode en l’an 12 de notre ère sous le règne de Gaius Caligula empereur romain en fonction de 12 à 41 après JC alors que Rome règne sans partage sur le monde. En 19, comme ce le fut pour des raisons similaires plus de cent ans avant Jésus, les juifs sont à nouveau chassés d’Alexandrie par Tibère. Ultérieurement, en l’an 38, ils sont victimes de l’agression provoquée par un groupe d’Egyptiens hellénisés. L’ostracisme à l’encontre des juifs s’installe. S’ensuivent pillages et massacres : le premier pogrom de l’histoire enregistrée,  qui aboutit au confinement des Juifs dans un ghetto,  et marque le début des relégations  forcées auxquelles seront soumis les juifs pendant 2000 ans. Le peuple hébreu a le courage de tenir à ses convictions religieuses et à ses coutumes, mais n’essaie pas de les imposer par la force;  c’est tout à son honneur de rester  fidèle à sa foi en dépit des dangers qu’il encoure. Certainement pas une raison d’en vouloir à la communauté juive jusqu’à la séquestrer dans des espaces clos.

6ème épisode : la destruction de Jérusalem
Ponce Pilate et Jésus

L’aversion que suscitent les juifs est entretenue par des  croyances calomnieuses,  préjugés inébranlables et ignobles accusations comme celle d’être Déicide. À cause de ce malheureux Jésus, lâchement abandonné par Ponce Pilate, préfet de la province de Judée, qui ordonna l’exécution et le crucifiement de ce prédicateur juif. Puis « il s’en lava les mains » et laisse agir ses sous-fifres romains. Tant bien que mal, le successeur de Caligula, l’empereur Claudius qui régna entre 41 et 54, réprime les émeutes et publie deux édits: dans l’un, il réaffirme les droits des Juifs d’Alexandrie de garder leur religion et leur chef de communauté, tout en ordonnant aux deux ennemis jurés de maintenir la paix. Dans un autre édit, publié dans le monde entier, Claudius réaffirme les mêmes privilèges au reste des Juifs de l’Empire romain. Il se prononce également en leur faveur dans leur dispute avec les Samaritains et bannit le procurateur en fonction. Influencé par son amitié avec la famille du célèbre général Agrippa, le grand condottiere prit des mesures pour garantir les droits des Juifs dans d’autres parties de l’empire, réprima les troubles contre eux à Alexandrie et fit restaurer leurs privilèges.

6ème épisode : la destruction de Jérusalem
Empereur Claudius

Cependant, il a été rapporté par certains historiens que l’empereur Claudius aurait curieusement tourné sa veste par la suite. Il ordonna alors  aux Juifs de ne pas tenir de réunions à Rome dans les synagogues, de ne pas se livrer à certaines activités qui, si elles étaient menées, attireraient sa «colère» contre eux !!! Il leur recommanda aussi de ne pas faire campagne pour obtenir plus de privilèges qu’ils n’en possédaient  déjà.  Très en pétard, l’empereur tenta à travers toutes sortes de menaces de restreindre l’expansion juive dans l’intention de limiter tout nouveau trouble religieux ou politique. Ces multiples interdictions  n’ayant pas réussi à étouffer l’ardeur jamais démentie des hébreux aurait finalement conduit Claudius à expulser les Juifs de Rome.

Le prochain chef après Claudius est Néron de 54 à 68, empereur reconnu par les juifs et chrétiens comme un persécuteur de leur culte, ces derniers l’assimilant à l’Antéchrist. La Grande Révolte a éclaté en Judée dans l’été 66,  très complexe, car le résultat de  diverses motivations et manipulations : alourdissement fiscal, terrorisme des sicaires (dissidents juifs extrémistes), contre-terrorisme des Romains et ressentiments entre le bas clergé et le haut clergé. De bonnes raisons qui se mélangeant aux prédications apocalyptiques, permettent de mobiliser les foules.

Une fois les Romains vaincus et la première contre-offensive repoussée, la population locale se sépare en  plusieurs groupes sans parvenir à s’entendre. Dès l’hiver 68, les querelles tournent à la guerre civile et ensanglantent le pays. Missionné par Néron afin de réduire l’insurrection le général Vespasien encercle Jérusalem et attend que les Juifs épuisent leurs forces vives. Au cours des dernières semaines, ces luttes entre partis rivaux  mènent à l’incendie des réserves de vivres dans la cité assiégée, qui tombe enfin malgré une résistance acharnée. En 70 de notre ère un chef d’armée, prénommé Titus dirige les légions romaines et reconquiert la ville de Jérusalem. Au cours des combats de rue, la cité est détruite et le second Temple de Jérusalem, connu également sous le nom de temple d’Hérode, est incendié.

6ème épisode : la destruction de Jérusalem
Destruction de Jérusalem en 70 de notre ère

Baisser les bras, s’écraser et pleurer sur la défaite n’est pas dans la mentalité juive. Les juifs savent se redresser, même sous la domination Romaine. Ils reprennent leurs occupations et bossent avec acharnement pour se sortir d’affaire. Alimenté par l’envie et la jalousie, l’antisémitisme s’endurcit.  Les juifs sont accusés de toutes sortes de péchés …Cupidité, malhonnêteté. Tous des voleurs… Délation et mensonges amplifiés au fil  du temps, se perpétuent  jusqu’à nos jours.

Beaucoup d’entre vous connaissent en détails les évènements de cette époque, mais je pense que de les synthétiser comme je le fais sur mon site -Abraham et Anne-Marie- nous aidera à lutter ensemble contre l’antisémitisme qui continue à s’exercer dans la violence des milliers d’années plus tard. Aujourd’hui en 2021 Israël reçoit des roquettes sur ses territoires et quand les Israéliens répondent, le monde entier les accuse de bellicisme.

Hier un monsieur bien-pensant m’a appelée alors que j’étais bouleversée car je venais d’apprendre une terrible nouvelle de Tel Aviv, deux amis proches étaient morts lors des combats qui se déroulent actuellement en Israël, il m’a répondu : -Les Juifs récoltent ce qu’ils ont semé. –  De quelle faute sont-ils coupables ? En quelle circonstance ? Doivent-ils se laisser tirer dessus – Sans rien dire. Sans rien faire ?